Lettre de démission : définition, conseils et exemples

Par MLF
lettre de démission

Table des matières

Lettre de démission

La lettre de démission constitue un acte par lequel un salarié manifeste son désir de mettre fin au contrat de travail qui le lie à son employeur. Les formalités à respecter pour une démission varient en fonction du type de contrat de travail du salarié.

Parcours professionnel

Un parcours professionnel est un voyage de toute une vie avec de nombreuses étapes. Ces stations se présentent sous la forme d’étapes éducatives ou de développement, ou sous la forme de différents emplois. Ce parcours professionnel contient également des carrefours qui peuvent pousser les gens à se démarquer davantage, ou les pousser à prendre de mauvaises décisions. Ces stations et ces carrefours ont un impact indéniable sur notre parcours professionnel et notre vie en général. Si nous ne prenons pas ces stations et carrefours au sérieux et correctement, ils peuvent avoir un impact négatif important.

L’une de ces intersections est votre décision de démissionner, ce que vous pouvez être amené à faire pour de nombreuses raisons (il peut s’agir d’une seule raison ou d’une combinaison de raisons), telles que :

  • Avoir une autre opportunité très attractive qui correspond à vos valeurs, vos objectifs et vos priorités de carrière, que ce soit pour des raisons financières, de développement ou autres, en accord avec votre plan de carrière.
  • L’inconfort dans le lieu de travail actuel pour de nombreuses raisons, notamment : la nature du travail, l’environnement de travail, le revenu matériel ou le manque de satisfaction professionnelle.
  • Arrêt du développement personnel et de l’apprentissage sur votre lieu de travail.
  • Manque d’opportunités de promotion et d’avancement de carrière malgré vos excellentes performances et votre développement continu, et incapacité à le faire en temps voulu.
  • Ne pas tolérer la pression du travail malgré vos efforts pour l’organiser et la contrôler.
  • Incompatibilité entre vous et l’administration et ses directives ou méthodes d’une manière qui vous affecte, vous et votre travail.
  • Changer de carrière pour des raisons délibérées et claires.

De même que chaque service, produit ou entreprise a une marque, chacun d’entre nous a d’abord une réputation professionnelle. Cette réputation joue pour ou contre vous dans votre carrière. Mais quel est le rapport avec la démission ?

Cette marque personnelle est influencée par ce que vous faites dans votre carrière ; ce qui signifie que votre avenir professionnel sera inévitablement affecté par la qualité de cette réputation et affectera directement ou indirectement vos possibilités futures sur le marché du travail. Le marché du travail, comme tout autre marché, examine le produit (le produit ici, c’est vous) et s’interroge sur ses avantages et ses inconvénients. Par conséquent, le marché du travail, les services de l’emploi et les gestionnaires évaluent l’éthique de travail de l’emploi, y compris ce qui est lié aux raisons de la démission et son contexte, y compris 3 facteurs importants :

  • Le nombre de fois où vous avez quitté votre emploi par rapport à vos années d’expérience.
  • les raisons du départ
  • la méthode de démission

Une augmentation du nombre de démissions : cela peut indiquer que vous êtes une personne professionnellement immature et instable dans votre emploi (par exemple, vous n’occupez pas votre poste depuis plus d’un ou deux ans) ; cela signifie que le risque sera élevé pour le nouvel employeur et que l’on supposera que vous pourriez quitter votre prochain emploi rapidement, et qu’il sera réticent à vous donner cette opportunité.

Raisons de la démission : Les autorités cherchent généralement à connaître les raisons de votre précédente démission et à savoir si elles sont logiques et honnêtes, ce qui indique également votre stabilité et votre maturité professionnelle.

Comment démissionner : Cela peut avoir un impact sur votre avenir professionnel, et c’est notre sujet principal. Si votre démission est professionnelle et conforme aux règles de l’art, elle ne vous affectera probablement pas négativement, surtout si vous ne démissionnez pas fréquemment et que vos raisons sont logiques et professionnellement justifiés, et elle laissera un bon souvenir à la partie précédente. Elle se souviendra bien de vous-même en cas d’absence ou lorsqu’elle sera interrogée à votre sujet par l’une des parties que vous souhaitez voir à l’avenir.

Mais si c’est d’une manière non professionnelle, cela aura un impact négatif à cause duquel vous pouvez perdre des opportunités futures très importantes comme nous l’avons mentionné, même si c’est après de nombreuses années !

Déposer la lettre de démission : conseils importants

Nous ne sommes pas ici pour discuter des raisons de la démission, de son timing et de la validité de cette décision, mais nous allons discuter du mécanisme de la démission de la bonne manière. Il existe dix pratiques courantes pour démissionner de manière professionnelle.

Premièrement : Réfléchissez soigneusement aux raisons de votre démission.

Ne prenez pas cette décision avant d’y avoir réfléchi et d’avoir consulté ceux dont l’avis professionnel vous inspire confiance, qu’il s’agisse de l’entité pour laquelle vous travaillez, ou de l’environnement externe en termes de conditions économiques ou de qualité des opportunités disponibles.

Deuxièmement, assurez-vous que vos raisons sont correctes

Nous avons parfois tendance à porter des jugements superficiels qui conduisent à de mauvaises décisions. Et vous pouvez vérifier de plusieurs façons qu’elles ne sont pas directes, par exemple : si la raison de votre démission est le manque d’avancement dans le travail malgré vos excellentes performances pendant de nombreuses années, vous pouvez parler aux responsables et leur demander intelligemment s’il existe des possibilités de promotion dans un avenir proche et quelle est la direction de l’institution, pensez-vous que j’ai de la chance ou non ? Et d’autres questions en fonction de la raison de la démission.

Troisièmement : ne démissionnez pas de votre emploi avant d’avoir trouvé et obtenu une autre opportunité appropriée.

Si vous voulez démissionner pour chercher un autre emploi, il est préférable de le faire pendant vos vacances ou votre temps libre, car quitter un emploi sans la garantie d’un autre emploi vous expose à un grand risque.

Quatrièmement : évitez les démissions soudaines.

Dans de nombreuses entités et selon la réglementation, le préavis de démission peut s’étendre jusqu’à deux mois avant la date de départ. Mais attention, rédigez votre démission et remettez-la directement à l’administration ! Nous n’aimons pas tous être surpris par une mauvaise nouvelle sans introduction ni préparation. Vous devriez commencer à parler de votre démission quelque temps avant de la présenter ; pour préparer psychologiquement vos responsables et leur montrer votre respect professionnel, vous pouvez même les consulter si vous avez confiance en leur point de vue. En effet, présenter directement votre démission les décevra et les amènera à se demander : “Ce comportement n’est pas professionnel et est personnellement inapproprié, alors pourquoi ne m’a-t-il pas informé ou consulté avant de prendre la décision finale ?”. Plus tôt vous contacterez votre administration, plus elle appréciera ce comportement professionnellement mature de votre part, et ainsi vous aurez l’opportunité de les rejoindre à l’avenir ou d’être nommé pour d’autres opportunités plus tard.

Cinquièmement : Vous pouvez dire à votre administration que cette décision est presque définitive, mais que vous ne voyez pas d’inconvénient à lui donner la possibilité de soumettre des offres alternatives.

Il est connu sur le marché du travail que certaines parties feront des offres alternatives pour les employés distingués que vous pouvez avoir peur de perdre, donc ne fermez pas complètement la porte jusqu’à ce que vous entendiez ce qu’ils ont, et vous pouvez réévaluer votre décision objectivement et considérer les options présentées à nouveau.

Sixièmement : Ne laissez pas la nouvelle de votre démission se répandre ou laisser beaucoup de gens l’apprendre avant que votre manager et tous ceux qui vous sont chers ne le sachent.

Il est préférable d’informer d’abord votre manager et de comprendre en privé votre intention de démissionner, et vous pouvez lui mentionner les raisons qui vous ont conduit à cette décision, car ces questions peuvent être traitées.

Lire aussi : Lettre de motivation : Conseils et exemples

Septièmement : Élaborez un plan initial pour l’exécution du travail et mettez-vous d’accord sur ce point avec votre supérieur.

Il ou elle sentira que vous êtes un employé professionnel et intéressé à travailler même si vous quittez cette organisation.

Huitièmement : Si vous avez travaillé avec les points ci-dessus et qu’il est temps de présenter votre démission, veillez à la rédiger de manière professionnelle.

Commencez par saluer et remercier l’administration et les responsables du parti, puis vous pouvez mentionner votre désir de partir, et que ce n’est pas une décision facile. Vous pouvez préciser que c’est parce qu’une meilleure opportunité se présente, puis proposer vos services et votre volonté de communiquer à tout moment. Nous vous recommandons de consulter des exemples en ligne de modèles de démission en anglais et en arabe.

Neuvièmement : Ne laissez pas vos performances ou votre engagement diminuer après votre démission.

Car cela laissera un souvenir indélébile de vous, et soyez loyal envers cette entité et préservez ses intérêts, et assurez-vous de remettre votre travail régulièrement, correctement et professionnellement à votre successeur et votre manager, et négligez toutes les situations ou sentiments négatifs durant cette période, et gardez la positivité comme slogan pour vous sans montrer une joie exagérée de quitter cette entité. La dernière impression reste et votre souvenir ne sera pas oublié par ceux avec qui vous avez travaillé.

Dixièmement : Faites en sorte que vos relations avec tout le monde soient spéciales et soyez amical et professionnel dans tous vos rapports avec eux.

Veillez à dire bonjour à tout le monde avant de quitter le travail. Cela nécessite également d’envoyer un courriel (courriel général) à l’équipe de travail et à ceux que vous connaissez pour dire au revoir, et surtout pour remercier les personnes qui vous ont favorisé, et échanger les coordonnées de chacun.

Comment rédiger une lettre de démission

Souvent, les employés ne s’engagent pas à rédiger une forme claire de la demande de démission, ce qui conduit à ne pas la comprendre correctement. Il convient donc de suivre un ensemble de principes pour aider à la rédaction de la lettre de démission, à savoir :

  • Le texte de la démission doit être aussi bref que possible ; En d’autres termes, il ne doit pas contenir beaucoup de mots et de détails.
  • Clarifiez une raison impérieuse de démissionner tout en veillant à maintenir de bonnes relations avec le manager et les collègues.
  • Évitez d’utiliser des justifications ou des raisons personnelles spécifiques, comme l’expression d’une insatisfaction à l’égard du poste dans le texte de démission.
  • Veillez à ce que la démission soit rédigée de manière polie et très efficace, et utilisez des titres appropriés pour le manager, tels que : Honorable ou Son Excellence.
  • Terminez le texte de démission en le remerciant pour l’opportunité de travailler au sein de l’institution, et pour les développements professionnels qui ont été réalisés durant cette période.
  • Inscrivez la date d’envoi de la demande ou de la lettre de démission, car elle est très importante ; Ceci jusqu’à ce que l’institution entreprenne les démarches nécessaires pour recouvrer les droits de l’employé en termes de contributions financières, délivrer un certificat d’expérience et autres démarches.

Exemples de lettre de démission

Aperçu de votre lettre de démission :

lettre de démission

[Prénom] [Nom de l’expéditeur]

[ Adresse ]

[Code postal] [Commune]

[Nom de l’employeur]

[ Adresse du destinataire ]

[Code postal] [Commune]

Objet : Démission

[Type de remise de la demande]

[Madame/Monsieur],

Je vous informe par cette lettre de ma décision de démissionner de mes fonctions ([Fonction occupée]) exercées depuis le [Date du début du contrat] au sein de l’entreprise.

J’ai bien noté que les termes de [Mon contrat de travail / La convention / L’accord] prévoient un préavis de [Durée du préavis].

[Cependant, et par dérogation, je sollicite la possibilité de ne pas effectuer ce préavis et, par conséquent, de quitter l’entreprise à la date de la réception de ma lettre de démission, mettant ainsi fin à mon contrat de travail.]

[Je vous remercie de bien vouloir me confirmer votre accord concernant la dispense de préavis.]

Lors de mon dernier jour de travail dans l’entreprise, je vous demanderai de bien vouloir me transmettre un reçu pour solde de tout compte, un certificat de travail ainsi qu’une attestation Pôle emploi.

Je vous prie d’agréer, [Madame/Monsieur], l’expression de mes salutations distinguées.

[Commune], le 24 août 2022

[ Signez ici ]

[Prénom] [Nom de l’expéditeur]